Certains contenus ou fonctionnalités ne sont pas disponible en raison de vos préférences de cookies !

Cela arrive car la fonctionnalité appelée “Facebook Pixel [noscript]” utilise des cookies que vous avez choisi de désactiver. Afin de visualiser ce contenu ou d’utiliser cette fonctionnalité, veuillez activer les cookies : cliquer ici pour ouvrir le bandeau de réglage de cookies.

22 décembre 2020

Urgence climatique : Electriciens sans frontières affirme son engagement lors de la Conférence nationale humanitaire

Alors que le 17 décembre dernier s’est tenue la 5ème Conférence nationale humanitaire (CNH), Electriciens sans frontières prenait part à la déclaration d’engagement sur le climat aux côtés de 9 autres acteurs humanitaires majeurs.

À l’occasion de l’édition 2020 de la CNH : la mobilisation de 10 ONG pour le climat

Créée en 2011, la Conférence nationale humanitaire est une enceinte de concertation, de réflexion et de dialogue. Elle est organisée de manière paritaire par le Centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères et les ONG françaises de solidarité internationale, réunies au sein de Coordination Sud. Elle rassemble tous les deux ans des acteurs humanitaires engagés à l’international, l’État, des parlementaires, des organisations internationales et des acteurs privés.

Lors de son édition 2020, 5 grands sujets de l’actualité humanitaire ont fait l’objet de débats :

  • la protection des travailleurs humanitaires ;
  • l’impact du Covid-19 sur l’aide internationale ;
  • l’impact des régimes de sanctions et des mesures antiterroristes sur l’aide humanitaire ;
  • le renforcement des échanges entre les acteurs humanitaires, de développement et de paix ;
  • le changement climatique.

Lors de la table ronde consacrée à ce sujet, 10 ONG (dont Electriciens sans frontières) ont présenté une déclaration d’engagements significatifs pour renforcer encore leur contribution à la lutte contre le dérèglement climatique.

"

La crise climatique augmente la fréquence et l’intensité des catastrophes naturelles, intensifie l’insécurité alimentaire et complexifie les réponses humanitaires dans les zones de conflits.
Aujourd’hui, il n’est plus possible de penser l’action humanitaire comme une réponse aux crises : une approche globale, pensée sur le long-terme avec les populations les plus touchées et basée sur la prévention et la préparation est obligatoire.
"
Le collectif signataire de la déclaration d’engagement, lors de la CNH
Certains contenus ou fonctionnalités ne sont pas disponible en raison de vos préférences de cookies !

Cela arrive car la fonctionnalité appelée “Google Youtube” utilise des cookies que vous avez choisi de désactiver. Afin de visualiser ce contenu ou d’utiliser cette fonctionnalité, veuillez activer les cookies : cliquer ici pour ouvrir le bandeau de réglage de cookies.

Des engagements forts, au nom de l’urgence climatique

En signant cette déclaration, initiée par le Réseau Environnement Humanitaire, Electriciens sans frontières s’engage à :

  • mesurer les impacts environnementaux & carbone de nos actions ;
  • diviser par 2 nos émissions d’ici 2030 ;
  • adapter nos actions ;
  • rendre des comptes ;
  • sensibiliser le secteur.

Ces sujets ne sont pas une nouveauté, notre ONG travaille depuis plus de 10 ans sur l’évaluation de l’impact climatique de ses projets, et plus globalement de son fonctionnement.
En participant à cette nouvelle initiative, nous agissons pour que la lutte contre le dérèglement climatique soit pleinement intégrées aux stratégies d’intervention des organisations humanitaires.

Le climat au cœur des combats d’Electriciens sans frontières

Depuis sa création Electriciens sans frontières a déployé de nombreuses innovations contribuant à la lutte contre le dérèglement climatique et à la préservation de l’environnement :

  • en favorisant une production d’énergie qui repose sur les ressources locales renouvelables, telles que le soleil ou l’énergie hydraulique, qui constituent des alternatives aux énergies fossiles avec un impact très limité sur l’environnement. Les énergies renouvelables permettent l’accès à une énergie efficace, à un coût abordable tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Dans certains pays, nos interventions ont permis de démontrer l’intérêt de ces technologies et de former les premiers acteurs qui souhaitaient s’engager dans cette voie. En 2019, plus de 95 % de nos projets de développement reposaient sur l’utilisation d’énergies renouvelables.
  • en veillant à ce que nos installations soient adaptées aux contextes locaux, notamment en renforçant la résilience des populations exposées à de forts risques de catastrophes météorologiques. Lors de la COP 25, qui se tenait en décembre 2019 à Madrid, notre ONG recevait le prix ONU pour l’Action climatique au titre de la réalisation d’un programme pilote pour renforcer la résilience de centres de santé sur l’île de la Dominique. Une seconde phase est actuellement en cours de déploiement, dans le cadre d’un financement accordé par la Fondation de France.
  • en privilégiant le « faire avec » ou encore le « faire faire » avec nos partenaires locaux, en premier lieu pour améliorer l’appropriation et la pérennité de nos projets, ce qui conduit à limiter au maximum notre présence sur le terrain (et donc nos déplacements). Par exemple, au travers du projet mené auprès des populations réfugiées dans les camps de Cox’s Bazar au Bangladesh, nous avons prouvé qu’il est possible d’allier une réponse humanitaire aux besoins des populations en détresse, et le déploiement de solutions respectueuses du climat et de l’environnement. Plus récemment, nous avons entamé la réalisation d’un programme pour renforcer les capacités de structures de santé en Afrique face à l’épidémie de Covid, et ces actions sont intégralement menées à distance. En effet, l’engagement de nos équipes bénévoles au fil des années a permis de tisser des liens solides avec des acteurs locaux fiables, qui peuvent aujourd’hui se mobiliser pour déployer nos actions sur le terrain.
Certains contenus ou fonctionnalités ne sont pas disponible en raison de vos préférences de cookies !

Cela arrive car la fonctionnalité appelée “Google Youtube” utilise des cookies que vous avez choisi de désactiver. Afin de visualiser ce contenu ou d’utiliser cette fonctionnalité, veuillez activer les cookies : cliquer ici pour ouvrir le bandeau de réglage de cookies.

Les engagements pris par Electriciens sans frontières à l’occasion de la Conférence nationale humanitaire constituent une nouvelle étape de notre stratégie de contribution à la lutte contre le dérèglement climatique, pour continuer à démontrer que le développement des populations les plus démunies de la planète n’est pas incompatible avec la préservation du climat et de l’environnement.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×

Ce site utilise des services tiers qui déposent des cookies sur votre navigateur. Ces services sont utilisés à des fins d’analyse d’audience ou de partage de nos contenus sur les réseaux sociaux. Vous pouvez autoriser ou refuser l’utilisation de ces cookies. Autoriser leur utilisation nous aide à vous proposer une meilleure expérience de navigation. En savoir plus sur notre page Politique de confidentialité.

Certains contenus ou fonctionnalités ne sont pas disponible en raison de vos préférences de cookies !

Cela arrive car la fonctionnalité appelée “%SERVICE_NAME%” utilise des cookies que vous avez choisi de désactiver. Afin de visualiser ce contenu ou d’utiliser cette fonctionnalité, veuillez activer les cookies : cliquer ici pour ouvrir le bandeau de réglage de cookies.